VOICE 370, le combat des familles

« Depuis le début, on cherche à nous vendre une histoire qui n’est pas la bonne ! Que ceux qui savent, parlent ! Abrégez nos souffrances ! Dites-nous ce qui s’est passé ! »

Ghyslain Wattrelos, père d’Ambre et Hadrien, époux de Laurence, trois des quatre français disparus.

 

MH370 France travaille en communauté avec VOICE 370, l’association des familles de victimes, et ce pour un seul et même objectif : trouver l’avion et connaître enfin la vérité.

L’objectif est de mettre tous les moyens possibles financiers et humains pour mener une enquête parallèle, face à l’inertie ou la volonté des autorités gouvernementales d’occulter la vérité.

« L’enquête officielle est gérée par les gouvernements et les organismes, qui n’ont à ce jour pas réussi à trouver l’avion, en raison soit d’incompétences, soit de dissimulations. Nous devons travailler tous ensemble pour être assurés de trouver enfin la vérité. Au nom des 3,1 milliards de personnes qui volent chaque année, nous devons faire éclater la vérité et traduire devant la justice les responsables. Nous devons également éviter que jamais cela se reproduise ». Sarah Bajc-

Les 5 familles à l’initiative de l’enquête 

 

 1

Ghyslain Wattrelos, directeur stratégie, Français. Deux de ses trois enfants, Hadrien et Ambre ainsi que sa femme Laurence, revenaient de vacances en Malaisie et se trouvaient à bord du MH370.

« Comment est-ce possible? En cette ère de connexion constante et de surveillance généralisée, qu’un avion puisse ainsi simplement disparaître. Cela ne peut pas être un accident ».

 

 2

Sarah Bajc, professeur d’économie, compagne de Philip Wood, qui revenait à Pékin pour l’aider dans la préparation de leur déménagement à Kuala Lumpur. Elle a travaillé sans relâche pour trouver la vérité depuis que le vol a disparu.

« Sans une nouvelle approche, la vérité et l’avion ne seront jamais trouvés. Les gouvernements et les organismes n’ont pas réussi à mettre en place un seul élément de preuve, soit en raison d’une approche défectueuse, soit en raison de directives erronées intentionnelles ».

 

 3

KS Narendran,consultant indien en gestion, dont la femme Chandrika Sharma se trouvait sur ​​le MH370.

« Je veux retrouver ma femme et je veux aussi connaître la vérité. Nous avons besoin de savoir. Le monde a besoin de savoir. »

 

 4

Pralhad Shirseth, dont la femme  Kranti était en chemin vers la Corée du Nord pour lui rendre visite, où il est directeur d’une ONG  (basée en Irlande).
 « Jusqu’à ce que le MH370 soit trouvé et que les raisons de sa disparition soient connues, nous serons bombardés avec des théories de conspirations, de fausses pistes, des livres et des films qui ne fourniront uniquement que des hypothèses. Nous devons trouver la vérité et garantir cela ne se reproduise pas « .

 5

Peter Weeks, avocat en Nouvelle-Zélande, dont le frère Paul était en route pour la Mongolie, dans le cadre de son travail (Photo Danita Weeks, épouse de Paul)

«Quelqu’un quelque part connaît la vérité, il pourrait être votre voisin, un collègue de travail, un frère, une sœur, une mère ou un père. Peu importe qui ils sont, nous avons besoin de leur aide pour résoudre ce mystère, pour faire que le ciel soit un lieu sûr pour tout le monde et pour rendre les passagers et l’équipage à leurs familles « .